esus avez probablement pu déjà lire sur notre site de nombreux articles sur le CrossFit, sur quelques conseils, généraux ou plus précis, en alimentation, en exercices etc. Mais nous vous proposons ici de vous donner quelques renseignements sur une autre discipline qui s’y apparente, le calisthenic, aussi appelé Street workout. Commençons sans attendre cet article sur le CrossFit et le Calisthenic 

Si vous désirez en apprendre plus sur le CrossFit, nous vous conseillons notre article sur : Les grands principes du CrossFit

Crossfit et calisthenic, retour d’un pratiquant – Un rapide comparatif

Le CrossFit a pour but d’enchaîner des exercices qui stimulent votre corps entier, vos muscles, articulation de la manière la plus complète possible et toujours à haute intensité. Cette discipline a donc pour but d’améliorer la performance en travaillant toujours à haute intensité, certains dans une recherche de prise de masse, ou de perte de poids, de remise en forme ou dans une volonté de se dépasser.  

Le street workout ou calisthenic est une discipline qui se construit autour du poids du corps et se pratique traditionnellement dans la rue, avec l’aide de l’environnement urbain. Les entraînements se font généralement sous forme de circuit qui cible une partie précise du corps ou celui-ci dans son intégralité.  

La récupération est plus rapide que pour une séance de musculation lourde, puisque les traumatismes musculaires sont inférieurs mais il faut tout de même faire attention à laisser des périodes de récupération et réparation. Nous vous conseillons donc d’opter plutôt pour des entraînements 3 à 5 fois par semaine.  

Le street workout fait souvent penser au parkour qui s’y apparente mais en ayant un objectif axé principalement sur le déplacement en utilisant l’environnement urbain, grâce à des figures acrobatiques, des sauts, des roulades, et autres figures.  

Le calisthenic a un côté élégant que n’a pas le CrossFit, les exercices reposent uniquement sur le poids du corps. La technique est donc capitale, afin de pouvoir exploiter au mieux les mouvements. Cette discipline très complète permet d’améliore la souplesse, l’agilité, l’équilibre et la souplesse … il y a un regroupement de différentes disciplines à travers une énorme variété de mouvements, le Pilat, la gymnastique, le CrossFit.  

Cette discipline permet d’augmenter la masse musculaire drastiquement (3 séances de 45 min par semaine suffisent à obtenir rapidement des résultats), renforcer le système cardio-vasculaire, brûler des graisses, la coordination mais également la concentration …. Elle vous permet de vous entraîner sans équipement, partout où vous le souhaitez, et vous permet d’adapter les exercices à votre condition physique. 

Crossfit et calisthenic – Exemple d’exercices pour le dos :  

  • Les tractions en pronations prise large : il faut que vous saisissiez la barre de traction le dos des mains face à vous, la prise est plus large avec les mains écartées de plus de la largeur des épaules. Cet exercice favorise la musculature du dos en largeur. 
  • Les tractions en supination prise serrée : il vous faut saisir la barre de traction les paumes de mains vers vous, avoir un écart de mains de la largeur des épaules environ, et penser à ramener les coudes vers l’arrière lors de l’effort pour faire travailler particulièrement les muscles dorsaux.  
  • Les tractions en pronation prise large des épaules  
  • Le rowing vertical : exercice très efficace pour développer le haut du torse, les trapèzes et deltoïdes. Vous devez tenir une barre en écartant vos mains de la largeur de vos épaules, les mains vers vos jambes, remonter la barre en gardant les coudes plus hauts que les mains. Ce sont donc les coudes qui sont levés, les mains restent passives. Vous devez garder vos coudes dans l’axe du torse, et maintenir la barre le plus près de vous. Une fois en position haute, vous pouvez tirer vos coudes vers l’arrière pour renforcer le travail sur les deltoïdes.  

Exemple d’exercice pour les pectoraux :  

  • Les dips : les flexions doivent être lentes et maîtrisées, vous avez les mains posées sur un élément en hauteur par rapport à vos pieds. Vous devez aligner vos épaules et vos mains, les bras tendus, et les mains écartées de la largeur de vos épaules. Vous faites ensuite une flexion en pliant vos coudes jusqu’à ce que vos bras atteignent l’horizontal, puis vous remontez en position verticale du haut du corps.  
  • Les pompes avec les mains surélevées sur un banc  

Exemple d’exercices pour les jambes :  

  • Les flexions extensions sautées  
  • Les sauts sur un élément en hauteur comme un banc  
  • Les fentes  
  • Les squats  
  • Des sprints sur de très courtes distances comme 20 mètres  

Pour ce qui est des répétitions, à vous d’ajuster en fonction de votre niveau, de comment vous vous sentez. Vous vous adapterez au fur et à mesure, mais le chiffre indicatif de base (à faire varier bien entendu) est de 15 répétitions.