Le CrossFit ne s’adresse pas à une catégorie spécifique de personne, l’idée principale est celle d’ouverture et d’accessibilité. Dans la boite (c’est le nom donné à une salle de CrossFit), vous devriez trouver tout type de personne.  

Il y aura forcément des personnes bien plus entraînées que vous, qui pratiquent depuis longtemps, qui sont probablement plus en forme que vous, mais il y a un jour, il y a quelques temps où ils sont arrivés comme vous dans la salle, sans avoir jamais fait une seule séance de CrossFit.  

Vous ne devez absolument pas vous sentir intimidé, de la même manière qu’un jour vous ferez partie des “anciens” de la salle, des personnes plus expérimentées, et il y aura des nouveaux qui n’auront jamais pratiqué. Personne n’est un athlète professionnel, le but est de partager un moment et de se motiver les uns et les autres. De plus, l’avantage à ce qu’il y ait différents niveaux présents, est la possibilité d’entraide, certains peuvent vous donner des conseils, sur la technique, les exercices, vous parler de leurs expériences, leurs difficultés au début …  

Vous êtes le bienvenu ! Le seul impératif est de donner le meilleur de vous-même, ce n’est donc pas comparable avec le voisin ! 

Ne pensez pas que vous êtes trop jeune ou trop âgé, trop comme-ci/comme-ça, l’avantage du CrossFit est justement sa capacité d’adaptation à chacun, en fonction de l’âge, du sexe, des capacités physiques, du niveau d’entraînement, vous pouvez y allez à votre rythme.  

Le CrossFit vous apprend à vous écouter !  

Nous vous conseillons la lecture de notre article précédent : Avant et Après l’entraînement de CrossFit

Tout le monde peut s’entraîner  

Aujourd’hui, c’est une communauté qui comprend encore plus d’homme que de femme, mais comme nous le disions dans un article précédent, les femmes et les hommes travaillent sur les mêmes exercices, il n’y a aucune différence, si ce n’est les poids qui peuvent changer mais qui changent en réalité surtout en fonction du niveau d’entraînement.  

 Certaines femmes témoignent : s’entrainer avec des hommes est motivant puisque cela encourage souvent à se dépasser encore plus, puisqu’ils sont, de manière générale, génétiquement plus fort que les femmes. Il n’est pas rare de croiser des femmes plus fortes et qui soulèvent plus lourd que certains hommes dans la salle, tout est surtout question de niveau d’entraînement et donc d’ancienneté avant d’être question de genre.   

 Le CrossFit est réellement bénéfique dans la vie quotidienne, quand on court derrière le bus, qu’on monte les escaliers, qu’on porte le pack de lait, d’eau et 3 sacs de courses etc, les exemples sont nombreux et tendent à montrer que cette discipline est adressée à tous.  

Il n’est pas nécessaire de distinguer deux entraînements entre les femmes et les hommes, comme l’affirme Jasmine Tookes et Josephine Skriver, responsables d’une boite de CrossFit.  

Il se peut que certains d’entre vous, s’interroge sur la pertinence d’un entraînement commun, craignant qu’il ne soit pas assez adapté aux contraintes physiques de chacun.  

Des différences ? Le Crossfit pour tous

De plus, il subsiste souvent une différence entre les hommes et les femmes, lorsqu’il s’agit de former des groupes, dans le sens où des femmes travailleront et s’entraineront peut-être plus facilement ensemble que dans un groupe mixte où elles peuvent être moins à l’aise.  

Ce sont des remarques que nous entendons et que nous comprenons, mais il nous semble qu’elles sont principalement basées sur des préjugés et des appréhensions.   

Comme l’explique le responsable du CrossFit au Reebok Sports Club, l’idée est de créer une communauté qui ne s’échelonne que par niveau et non selon d’autres distinctions. Chacun participe à son niveau, à sa manière sans créer de distinction supplémentaire. On a un groupe diversifié, mais homogène dans l’idée de communauté.  

Il y a donc des divergences d’opinion mais nous maintenons que tous, peuvent s’entrainer et travailler sur les mêmes exercices, en faisant varier, les poids, les répétitions… En fonction de son sexe ou de son niveau, de sa condition, l’idée est de s’écouter sans chercher forcément à catégoriser.  

Une femme qui s’entraîne depuis longtemps, peut se sentir capable de soulever des poids bien plus importants que ceux de son voisin, la distinction selon le sexe perd ainsi son sens.  

Il est cependant nécessaire de noter, que compte tenu de la différence de métabolisme, les résultats ne seront pas les mêmes.  

L’idée générale est une perte de masse graisseuse et une augmentation de la masse musculaire. Cependant, chez une femme cela sera plus difficile à atteindre puisqu’il n’y a pas la charge de la testostérone comme c’est présent chez un homme.  

Les femmes pourront voir leur corps se tonifier de manière drastique, une perte de graisse et de poids, mais les muscles se développeront de manière moins visible que chez un homme. C’est possible également à obtenir mais en travaillant plus spécifiquement.  

En conclusion, il existe des salles avec des groupes plus ou moins variés, au niveau du sexe, de l’âge, du niveau etc, à vous de voir avec qui vous souhaitez vous entrainer : testez, discutez-en autour de vous