Les premiers jours sont les plus durs, il faut réussir à se motiver, se remettre en forme, surtout si cela fait longtemps que vous n’avez pas fait de sport. Il faut imaginer que vous demandez à votre corps, vos muscles, de se réveiller d’un coup, et en plus de commencer par une discipline exigeante et difficile comme le CrossFit qui le sollicite entièrement. Alors il est important de savoir de quoi on parle lorsqu’on entend « La progression en CrossFit »

Les premières séances sont donc généralement marquées par des spasmes musculaires et des crampes, il y a une fatigue musculaire généralisée.  

Tous ces symptômes sont normaux ! L’envie de tout arrêter au bout de 10 min, ne pas réussir du tout à tenir ses objectifs des premières séances également, les migraines, ne pas réussir à faire des répétitions d’exercices etc : c’est normal !! 

 Alors il faut apprendre à être patient, indulgent mais également déterminé, ne pas se laisser décourager, s’accrocher, se pousser à se dépasser.  

C’est le début, et c’est exactement comme si vous étiez sur un vélo en montée et que vous deviez démarrer, cela va vous demander beaucoup d’efforts, mais une fois la “machine” lancée, le travail est de moins en moins dur, il s’agit d’entretenir sa vitesse, ne pas perdre l’allure.  

Courage ! 

Nous vous conseillons la lecture de notre article précédent : Présentation du CrossFit 

Après un mois de CrossFit

Vous progressez, peut-être pas aussi vite que vous le voudriez mais votre corps s’habitue petit à petit, vos muscles acquièrent endurance et force petit à petit.  

Alors oui, vous transpirez toujours du visage au sol, vous soufflez comme un bœuf à chaque WOD (entraînement du jour). Il faut vous armer de courage et de patience, parce que sur votre vélo, les premiers coups de pédale sont difficiles mais la pente reste dure même une fois le vélo démarré.  

Alors oui, vous serez toujours aussi fatigué au fil des semaines, et votre rythme cardiaque pas du tout stabilisé. Mais vous avez fait du chemin !  

Alors oui, si quelqu’un commence le CrossFit juste à côté de vous, il sera peut-être aussi fatigué que vous à la fin de la séance, et vous trouverez peut-être ça injuste alors que vous en faites depuis 3 semaines, ça arrive… Mais le crossfit reste une discipline ou l’on cherche le dépassement de soi, pas la comparaison systématique aux voisins. 

Vous commencez à vraiment vous motiver ? C’est le but de l’article « La progression en CrossFit »

Au bout de 3 mois de CrossFit – La progression en CrossFit

Vous allez sentir les résultats, vous sentir mieux, plus fort, plus tonique, en bonne forme, et les séances plus encourageantes !  

Le travail commence à payer ! Vous allez pouvoir vous focaliser sur d’autres éléments, prendre le temps de choisir la tenue, les baskets qui vous conviennent le mieux, découvrir que certaines chaussures trop souples déstabilisent lorsqu’on déplace des poids, et autres détails auxquels ils vous étaient impossible de penser avant.  

Vous pouvez être fier de vous, vous êtes sur le bon chemin, il faut maintenant maintenir son allure, continuez !  

Alors, il est important de rappeler que si les changements drastiques au niveau physique sont visibles vers les 3 mois, les autres paramètres évoluent et changent au cours de cette période.  

Par exemple, ne serait-ce qu’en deux semaines, votre endurance sera considérablement renforcée. De plus, dès le début, puisque vous travaillez toujours à haute intensité avec des exercices multi-articulaires, vous brûlez des graisses en permanence et pas qu’au bout de 3 mois.  

A quoi vous attendre après un trimestre ?

En prenant la période de 3 mois, entre le premier et le dernier jour de formation, les changements physiques seront notables mais adaptés à chacun d’entre vous, c’est à dire en fonction de votre point de départ mais également en fonction de votre rythme d’entraînement et de votre hygiène de vie générale notamment à côté de la pratique sportive :  

Pour les hommes comme pour les femmes, l’idée générale est une perte de la masse graisseuse et une augmentation de la masse musculaire.  

En fonction des entraînements mais également du métabolisme de base, c’est à dire celui d’un homme ou d’une femme, les zones développées varieront, bien que l’idée générale d’évolution soit commune. Pour les hommes, les pecs, les bras, l’abdomen et le dos seront bien marqués, les jambes également seront développées.  

Pour les femmes, les muscles sont tonifiés et plus dessinés, au niveau de l’abdomen, des bras, du dos, des jambes.  

Par ailleurs, au-delà de l’aspect extérieur du corps, il y a également des changements importants liés à la santé, que ce soit du point de vue des articulations, du système cardiovasculaire, de votre structure osseuse.  

Vous gagnez au quotidien en agilité et en endurance, pour aller courir ou même juste marcher, vous vous épuisez et vous blessez bien moins facilement. Il y a également une réduction des risques de développer des maladies cardiaques et de l’ostéoporose par exemple.  

Nous esperons avoir éclairé votre lanterne au cours de cet article : « La progression en CrossFit »