Le concept général du CrossFit peut se résumer comme un entraînement complet, varié, à haute intensité.  Cet article vise à détailler « Les grands principes du CrossFit »

Il fonctionne à travers un WOD (workout of the day) littéralement “l’entraînement du jour”, qui varie donc d’une session à l’autre et se compose de différents exercices qui ont pour but de faire travailler à haute intensité l’intégralité du corps.  

C’est une discipline basée sur une conception croisée, c’est à dire dont le but est d’allier et de solliciter des compétences appartenant à différentes disciplines sportives, avec de l’endurance, de l’agilité …  

La haute intensité demandée lors des séances impose de connaître parfaitement les techniques, qui sont conçues comme respectueuses de la biomécanique humaine, avec une force et une vitesse importante.  

Avant de rentrer dans le vif du sujet, nous vous conseillons de lire notre article précédent : Les compléments alimentaires CrossFit

Le lieu d’entraînement – Les grands principes du CrossFit

Vous vous entraînerez dans une box, c’est à dire une salle de CrossFit, et vous pourrez avoir des indications sur le whiteboard, c’est à dire le tableau blanc.  

L’idée est de réaliser des exercices fonctionnels, c’est à dire proches de ceux qu’il vous est possible de réaliser au quotidien, s’assoir, se lever, s’accroupir, mais également sauter, grimper, courir, etc.  

La diversité de la discipline repose dans les exercices proposés, leur adaptation à votre niveau et donc à votre progression. Cela vous permettra de ne pas tomber dans une routine, et d’avoir des séances toujours différentes et stimulantes.  

Le but et la progression

Le but est d’atteindre les objectifs que vous vous fixez, qui sont en général de 2 types, cumulatifs ou non : perdre du poids et/ou prendre du muscle.  

Le CrossFit est parfaitement adapté à la perte de poids, du fait de l’intensité des programmes, l’organisme puise dans les réserves de graisses pour continuer à fournir de l’énergie à votre corps et vos muscles.  

Pas de secret en revanche, il faut s’accrocher, les résultats sont visibles après plusieurs semaines d’entrainement.   

Pour la prise de muscle, le CrossFit se révèle également très efficace, la plupart des exercices peuvent être réalisés avec des poids, ce qui, complété par une nourriture riche en protéines, vous permettra d’obtenir des résultats très probants.  

Une séance de CrossFit se décompose en 2 phases : un échauffement et un WOD (+ un étirement) 

Ces deux phases sont adaptées à votre condition physique, votre âge, votre sexe, mais également vos objectifs. Par exemple une personne qui souhaite perdre du poids, aura un échauffement qui sera peut-être plus dynamique qu’une autre.  

Vous suivez toujours ? « Les grands principes du CrossFit »

Le CrossFit pour tous 

Le CrossFit convient à tous, il ne faut pas que vous hésitiez à demander aux coachs sur place qui peuvent vous aider que ce soit au niveau technique de certains exercices mais également de manière plus générale, pour construire un programme adapté à vos objectifs.  

Le CrossFit vous sera également utile au quotidien puisqu’au-delà d’améliorer votre condition physique, mentale et votre santé, vous verrez une vraie différence dans vos mouvements du quotidien : porter les courses sans difficulté, sans vous faire mal au dos ; courir derrière le bus ; et d’autres mouvements où vous n’adoptiez pas les bonnes positions.  

Exemple de quelques exercices débutants classiques : la chaise, le rameur, la planche, le jump, la fente sautée … 

Différentes compétences seront sollicitées et donc améliorées :  

  • L’endurance : grâce aux exercices de haute intensité, vous allez maximiser votre capacité aérobique, réduire petit à petit votre temps de récupération, travailler sur l’ensemble de votre métabolisme. C’est un pilier phare de la performance. 
  • La gymnastique : ils sont souvent réalisés grâce au poids du corps, vous progresserez en stabilité ce qui est capital pour exécuter correctement les exercices.  
  • La force : avec ou sans accessoires   
  • L’isométrie : l’idée est de maintenir immobile un objet, le corps ou une partie de celui-ci, pendant ou en fin du mouvement. Le muscle travaille alors contre une résistance fixe, il n’y a pas de mouvement. Le gain de force est alors limité, cela ne permet pas d’augmenter la capillarisation et que très peu la masse musculaire. Utilisée en compléments d’autres pratiques, les gains s’en trouvent favorisés. Cela permet d’augmenter la synchronisation des unités motrices, qui travaillent alors en synergie dans des mouvements qui incluent du dynamique et du statique. Exemple : squat maintenu 2 sec en bas avant de se relever en extension sautée dynamique.  
  • Mobilité et stabilité : l’idée est d’augmenter l’amplitude des mouvements d’articulation afin d’obtenir une plus grande élongation et flexibilité de celle-ci. 

L’idée est un travail autour de 9 compétences : résistance, vitesse, flexibilité, force, équilibre, puissance, coordination, agilité, et précision. Ces compétences ne sont pas travaillées toutes en même temps, mais la diversité de la discipline permet de les solliciter tour à tour, de les combiner et de les renforcer.  

Nous esperons que cet article vous a plu « Les grands principes du CrossFit »